Les travaux de la maison des natures et des cultures progressent envers et contre tout à Ungersheim

En juillet 2017, l’équipe bénévole s’est attaquée à diverses finitions et au remplissage en bois cordé des panneaux du bâtiment semi-circulaire, qui contient les locaux d’exploitation (réception, laverie, conditionnement des légumes et conserverie).
Pour connaître la genèse et les objectifs de ce projet, suivre ces liens:

un projet de construction en rondins bruts et torchis à Ungersheim

la "Maison des natures et des cultures" d'Ungersheim, un émetteur poétique, un signal politique

 

Bibliographie

Mathieu RIVAT. Ces maires qui changent tout : le génie créatif des communes. Ed. actes Sud, 2017. 336 p.

Marc GRODWOHL. 
. « Architecture vernaculaire et paysages : les enjeux culturels de la transition énergétique à Ungersheim (Alsace) ». In Le nœud architectural. Journal des anthropologues. N° 134-135. 2013

 

Vues du chantier 2017

Voici quelques images du chantier d'été 2017. Il s'est poursuivi durant l'automne par le remplissage en bois cordé, toujours par des des bénévoles, du deuxième bâtiment. L'achèvement du chanter était tout proche.

 

 

 

 

 

11 novembre 2017 : le coup dur

Le 11 novembre vers 11 heures (le hasard est bien étrange : le 11.11.à 11h est le moment du départ de la période de Carnaval dans le folklore allemand...) le bâtiment en bois rond était dévoré par un incendie. Malgré l'intervention courageuse des sapeurs-pompiers, le bâtiment est irrécupérable... sauf la ceinture en bois rond et torchis qui a parfaitement résisté. Une preuve de plus des qualités des techniques de construction dites "traditionnelles". Quand on songe que les bureaux de contrôle ne voulaient pas en entendre parler, car pour eux ce procédé n'offrait aucune garantie de stabilité mécanique...




On ne baisse pas les bras

Au milieu des décombres et au centre géométrique de la cour circulaire s'élève déjà un mât, au lendemain de l'incendie. Ce sera la colonne faîtière du bâtiment central, un préau permettant animations et rencontres autour du four à pain. A l'étage, un observatoire à oiseaux vient se jucher sur des passerelles qui donneront accès aux jardins suspendus donnant vue aux beaux paysages de natures et de cultures.

Chargée de la réalisation du bâtiment, l'entreprise "Bois et Techniques" (dirigée par Eric Latuner) fait un travail remarquable doublé d'un beau geste symbolique : la cérémonie traditionnelle du sapin sur le faîtage, comme cadeau de Noël, en marque de solidarité. Merci à eux ! Et bravo...



Le même endroit, proche de l'achèvement. La couverture est en bardeaux de mélèze fendus.

La vue d'ensemble, depuis les jardins de maraîchage biologique du "Trèfle rouge" en mars 2018.

 


Print Friendly and PDF